Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Team shojotakus is here !

♡ Tout sur la Team Shojotakus ! Pour les fans du Japon et de la Corée ♡

Retour sur le concert de SCANDAL au Bataclan

Les quatre membres du groupe de rock féminin, SCANDAL, sont venus à la rencontre de leurs fans français le 25 avril dernier, au Bataclan dans le cadre de leur première tournée mondiale, HELLO WORLD.

L’introduction commence, les lumières s’allument. Mami, à la guitare, Rina à la batterie, la bassiste Tomomi etHaruna, guitariste et chanteuse, entrent en même temps sur scène sur les notes d’une musique, semblable à celle des années 30. Love in motion commence et nous emporte dans l’univers coloré et énergique deSCANDAL. La foule enthousiaste, hurle et chante en cœur avec Haruna et Tomomi. Cette dernière bouge beaucoup sur scène. Lors de Satisfaction, les deux guitaristes se livrent à un solo hors pair, rythmé par les beats puissants de la batterie de Rina.

Une petite pause, et Rina introduit DOLL par un drum solo très maîtrisé, tandis que Haruna scande devant la salle « Are you ready Paris ? Everybody scream ! ». Le public conquis, répond avec énergie. Chacun frappe dans ses mains et agite les bras, sous les riffs envolés de la bassiste et des deux guitaristes. A la fin de la chanson, les filles prennent une petite pause boisson bien méritée et saluent par la même occasion les fans parisiens, « Bonsoir Paris, nous sommes SCANDAL ! »

Pendant Shunkan sentimental et SCANDAL BABY, des morceaux plus rock, les deux guitaristes et la bassiste donnent tout ce qu’elles ont. Les beats de la batterie de Rina font écho aux cris et poings levés de la salle. Il est aussi très évident de voir à travers la gestuelle des quatre musiciennes, la cohésion et la camaraderie qui existent entre elles. Elles prennent autant plaisir que leur fans à être sur scène.

Kagen no tsuki, par son introduction au clavier emmène l’audience dans un univers pour le moins psychédélique des années 70. Haruna, à la fin du morceau, demande en français « vous allez bien ? ». Elle continue en anglais « nous profitons de Paris, des Champs Elysées, de la tour Eiffel, de Montmartre. Nous avons mangé du pain français ! » et termine par « Paris ! Daisuki ! ».

Le rythme ralentit avec le morceau Hon wo yomu, la salle se détend grâce à la jolie voix de Haruna. C’est ensuite au tour de Tomomi de nous entraîner sur les notes plus dynamiques et pop-rock de Canned Beer. La lumière orange qui éclaire la scène relève un peu plus la fraicheur de la chanson. Les fans en extase, crient leur joie et chantent avec la bassiste. Puis, Rina quitte sa batterie, enfile une guitare et chante Oyasumi. La chanson emmène le public pour une balade aérienne et planante.

Un son plus rock se fait entendre. SCANDAL se met à danser en entamant Image, la dernière chanson avant le encore. La salle est très réceptive et imite les musiciennes. Sur scène, Mami et Tomomi entourent Haruna et jouent de concert. L’intensité de la chanson est renforcée par le solo des trois musiciennes et le rythme endiablé de la batterie. Le morceau s’achève sous l’ovation des fans. SCANDAL sort de scène pour une courte pause.

A leur retour pour le encore, les quatre filles reçoivent un beau bouquet de fleurs. Émues, elles remercient le public pour cette délicate attention. L’ambiance devient d’un coup électrique sous les lumières rouges du Bataclan. La foule se déhanche sur Shoujo S. Enfin, dernière chanson et non des moindres, Everybody say yeah ! commence. Ambiance dance floor garantie ! En cœur avec les membres du groupe, la salle reprend le refrain avec entrain. A la fin, c’est avec le sourire aux lèvres que les filles remercient très chaleureusement leur public pour son enthousiasme et son énergie. Après divers saluts et remerciements, elles sortent de scène.

Que dire de ce concert ? SCANDAL, pour sa première venue en France, a mis une très bonne ambiance et a amené la bonne humeur au Bataclan.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article